16 avril 2008

la promesse

promesse "Je m'appelle Sarah Weiss. L'histoire que je vais vous conter, je la porte en moi depuis fort longtemps". Une petite fille juive raconte les tourments de la guerre et de l'occupation. Pour Sarah, l'espoir réside dans cette promesse insensée donnée jadis à son grand père : celle de trouver un pays, un chez-soi...

Voilà un extrait de la quatrième de couverture. C'est le troisième livre que je lis de Yaël Hassan et j'ai aimé sa force et sa tendresse. Ce livre nous raconte l'histoire de Sarah qui va réussir à fuir Paris et les arrestations juives en partant en normandie chez Jeanne et Marcel. Ces gens sont simples mais extraordinaires : quelle richesse de coeur. Comment réaliser la promesse d'aller en terre promise alors que le monde entier vous a abandonné. Heureusement, une fin riche en rebondissement.

Il nous permet d'avoir un regard sur la seconde guerre mondiale, la survie des juifs. Peut être rattaché à "Rouge Braise" de Rolande Causse qui traite de la même période de l'histoire, mais qui nous parle de la résistance.

Posté par trevignon à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur la promesse

Nouveau commentaire